L’Union Nationale des Femmes du Maroc récompense à Aghbala la lauréate de la première édition

du Prix Lalla Meryem de l’Innovation et de l’Excellence

 

 

Aghbala (Province de Béni Mellal) – En application des Orientations Éclairées de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem, Présidente de l’Union Nationale des Femmes du Maroc (UNFM), visant à encourager les initiatives féminines créatives et à promouvoir la culture d’innovation et l’esprit d’entrepreneuriat chez les jeunes femmes marocaines, l’UNFM a lancé le 08 mars 2020, le Prix Lalla Meryem de l’Innovation et de l’Excellence « PLMIE » , en partenariat avec Al Barid Bank, le Groupe Crédit Agricole du Maroc, le Ministère de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Ministère de la Solidarité, du Développement Social, de l’Égalité et de la Famille et l’Ecole Supérieure des Sciences Économiques et Commerciales (ESSEC) Afrique-Atlantique.

Le Prix Lalla Meryem de l’Innovation et de l’Excellence « PLMIE » récompense les meilleures initiatives des femmes rurales et périurbaines issues des 12 régions du Royaume et dont l’âge est compris entre 20 et 40 ans, particulièrement les projets à fort impact social, qui contribuent au développement de la société et à l’amélioration du quotidien des femmes rurales.

Les bénéficiaires de cette initiative ont profité, le long de quatre mois, de sessions de formation intensives aussi bien en mode présentiel qu’à distance axées sur plusieurs thématiques, notamment la personnalité de l’entrepreneure, le renforcement des aptitudes créatives, le développement personnel, l’élaboration d’un plan d’action et le soutien aux projets.

Dans ce cadre, il a été procédé au Centre d’Aghbala dans la province de Béni Mellal à la consécration de Mme Hafida Idrissi, lauréate de cette première édition du Prix Lalla Meryem de l’Innovation et de l’Excellence « PLMIE »  pour son projet “FIO” qui vise à contribuer à la dynamique économique et du développement de cette localité en investissant dans les outils technologiques innovants pour améliorer la production de la pomme à travers l’utilisation des énergies renouvelables et la mise en place d’unités de stockage, de transformation et de valorisation de ce fruit.

 

 

Le projet “FIO”, qui a été sélectionné parmi plusieurs autres projets ayant bénéficié d’un accompagnement particulier de la part d’experts dans le domaine de l’entrepreneuriat et de la finance, contribuera à la création de plus de 80 postes de travail, à faciliter l’opération de stockage et de production pour près de 300 petits agriculteurs de la localité d’Aghbala qui produit plus de 18.000 tonnes de pommes annuellement.