L’Union Nationale des Femmes du Maroc célèbre la Journée Internationale de la Femme à travers le lancement de plusieurs programmes de développement au profit des femmes et des filles

 

En  exécution des Hautes Orientations de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem, Présidente de l’Union Nationale des Femmes du Maroc (UNFM), visant à améliorer la situation de la femme et la protection de ses droits, l’UNFM a célébré cette année la Journée Internationale de la Femme, à travers le lancement d’un ensemble de programmes de développement au profit des femmes et des filles et ce dans le respect des mesures de précaution et de prévention contre la propagation du Covid-19.

L’Union Nationale des Femmes du Maroc a lancé, à cette occasion, « L’UNFM Market », un espace dédié à la commercialisation des produits des coopératives locales et régionales, en partenariat avec l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) et la Fondation OCP, afin d’encourager les initiatives pionnières des femmes dans l’économie sociale et solidaire locale et régionale.

 

Cet espace inédit, le premier du genre dans la région de Béni Mellal-Khénifra, vise à faciliter l’opération de commercialisation des produits des coopératives au profit des femmes issues du monde rural et périurbain et à améliorer les conditions économiques des catégories sociales à revenus limités.

Par la même occasion du 8 mars, une convention de partenariat a été signée entre l’Union Nationale des Femmes du Maroc (UNFM) et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), pour une durée de trois ans, dont l’objectif est d’améliorer la qualité des services de santé fournis aux mères et aux nouveau-nés et d’orienter les efforts vers les zones rurales et périurbaines grâce à des mesures visant à réduire la mortalité maternelle et infantile durant l’accouchement.

La convention porte également sur la lutte contre la violence à l’égard des femmes et des filles par l’usage de l’intelligence artificielle, en investissant dans le développement des capacités fonctionnelles du premier robot conversationnel (ChatBot), appelé « NajatBot », lancé en décembre 2020 à travers l’application de messagerie instantanée « Messenger » du réseau social Facebook pour permettre aux femmes et aux filles victimes de violences de bénéficier des diverses prestations de soins, de protection et de soutien sur le plan national.