L'Union Nationale des Femmes du Maroc en 2022

Étapes phares dans le processus de promotion de la condition de la femme et de la fille

 

Dans le cadre des orientations éclairées de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem, présidente de l’UNFM destinées à permettre aux filles et aux femmes de jouir de tous leurs droits, l’Union a procédé, durant cette année, à la mise en œuvre de programmes pionniers dans des domaines se rapportant à l’enseignement, à la formation, à la protection sanitaire, à l’écoute et à l’autonomisation économique des femmes, profitant ainsi à plus de 39.200 personnes qui ont pu bénéficier des diverses prestations fournies par l’UNFM à travers ses représentations régionales dans l’ensemble du Royaume.

 

Dans une initiative, la première du genre en matière de lutte contre la déperdition scolaire au niveau de l’enseignement public secondaire, un total de 120 jeunes filles ont bénéficié cette année du programme “Bourses Lalla Meryem” de l’enseignement collégial et secondaire, lancé par l’UNFM en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports, le groupe Barid Bank et le groupe du Crédit Agricole du Maroc.

Ce programme vise à apporter un soutien aux filles issues de familles à revenu limité en milieu rural et périurbain, ayant obtenu avec mention le brevet du cycle d’enseignement collégial, en vue de les encourager à poursuivre leurs études en leur accordant un soutien financier durant la période du cycle d’enseignement secondaire.

De même, une cérémonie a été organisée en l’honneur de la 1ère promotion des étudiantes lauréates qui ont bénéficié du programme “Bourses Lalla Meryem” de l’enseignement supérieur qui vise à récompenser les filles méritantes ayant obtenu d’excellents résultats et à les encourager à poursuivre leurs études supérieures en leur accordant un appui financier et en leur permettant de bénéficier d’un programme multidisciplinaire pour renforcer leurs capacités et leurs compétences personnelles et professionnelles, et ce en partenariat avec le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation et le ministère de la Solidarité, de l’insertion sociale et de la famille et la Fondation CDG.

 

Dans le cadre de sa 2ème édition, le Prix Lalla Meryem de l’Innovation et de l’Excellence récompense cette année l’innovation à travers des parcours de femmes entrepreneures se distinguant par une volonté exceptionnelle d’apprentissage et de créativité en créant des initiatives qui contribuent à l’amélioration des conditions de vie quotidienne de la femme, en partenariat entre l’UNFM, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, le ministère de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille, le groupe Barid Bank, le groupe Crédit agricole du Maroc et l’École Essec Afrique Atlantique.

Ainsi, un groupe de jeunes femmes entrepreneures représentant les 12 régions du Royaume ont bénéficié cette année d’un programme de formation intensive de 3 mois autour de thèmes ayant trait à l’entrepreneuriat féminin.

En hommage à leur succès, deux projets ont reçu le Prix Lalla Meryem de l’Innovation et de l’Excellence, le premier Prix est revenu au projet porté par Mme Hasnae Afounnas qui vise à valoriser et à transformer les déchets organiques à travers la technique de transformation biologique utilisant un insecte ami de l’environnement.

Alors que le 2ème Prix a été remporté par Mme Fatima Ezzahra El Firaoui dont le projet tend à étiqueter des viandes rouges à qualité biologique, fraîches et délivrées selon les normes sanitaires en vigueur, à travers le soutien et le contrôle de plus de 40 petits agriculteurs dans la région.

Il a été également procédé cette année, à titre exceptionnel, à l’octroi d’un Prix d’encouragement à Mme Badia El Kabli, pour son projet qui vise l’autonomisation économique des femmes rurales de la région d’Ouzoud et la promotion du tourisme interne.

 

Les Centres de formation relevant de l’UNFM, dont le nombre s’élève à 86, ont été renforcés par la création de huit nouvelles structures à Jerada, Tanger (Bni Makada), Ouarzazate, Larache, M’diq-Fnideq, Nador, Casablanca (Anfa) et Tétouan (Jamaa Mezouaq).

Trois projets de maisons de proximité sont en cours de réalisation à Salé et à Khémisset, et quatre autres à Rabat, Témara, Tétouan (El Mandri et Oulad M’Barek).

Afin de contribuer à garantir une meilleure santé à l’ensemble des femmes du Maroc, l’UNFM a créé, en partenariat avec le ministère de la Santé et de la Protection sociale et le Fonds des Nations Unies pour la Population, une application mobile gratuite baptisée “Dalilou Hayati” (le guide de ma vie), qui vise à faire bénéficier la femme de la protection sanitaire tout au long de sa vie, en la sensibilisant et en l’informant des dates des visites médicales pour le suivi de la grossesse et des vaccins nécessaires aux nouveau-nés et ce, afin de renforcer les prestations médicales du livret sanitaire de la femme.

Ces réalisations sont parmi tant d’autres accomplies par l’UNFM en faveur de la promotion de la condition de la femme et de la fille au titre de cette année